Les investissements dans les Landes ne cessent de croître

  • Si vous souhaitez acquérir un second logement, sachez que cette partie de la France possède de nombreux avantages. Les acheteurs sont conquis par ces stations balnéaires où le calme est roi pendant plusieurs mois.

    Hossegor est largement prisé par les Français

    La location d’un appartement demande une attention particulière, car aucun détail ne doit être mis de côté. Vous êtes donc invité à scruter les recoins afin de dénicher les mauvaises surprises comme les fuites, la moisissure, les défauts d’étanchéité… Dans certaines zones de France, l’offre n’est pas suffisante, elle ne permet pas de combler les attentes des consommateurs qui sont à la recherche d’un investissement locatif ou d’une maison secondaire. C’est le cas dans les Landes, car cette zone a la particularité d’être très prisée. Si vous avez l’intention de poser vos valises à Hossegor, votre recherche ne sera pas simple.

    Jusqu’à 5000 euros le m²

    Cela a donc un impact sur le tarif, car, la demande n’est pas satisfaite, les bailleurs et les propriétaires ont la possibilité de l’augmenter. Il faut noter que le prix du mètre carré décolle, mais, si le bien immobilier est idéalement situé, vous serez confronté à une hausse non négligeable. Dans les Landes, il ne faut pas être surpris lorsque les étiquettes mettent en valeur un logement à 5000 euros le m², c’est une réalité envisageable au vu de la localisation. Même si la grille tarifaire est onéreuse, cela n’est pas un frein aux acquisitions, les heureux élus jettent leur dévolu sur des maisons secondaires appréciables avec une vue époustouflante.

    Un marché global à la baisse sauf pour les Landes

    La région a été contrainte de réagir en dégainant des programmes immobiliers neufs. Les habitants ont donc vu sortir du sol des logements afin de satisfaire les exigences des Français qui souhaitent savourer toutes les subtilités des Landes. En comptant ceux qui possèdent une maison secondaire, ce sont tout de même 400 000 personnes qui se croisent, cela montre à quel point le lieu est plébiscité. Si certains départements sont frappés de plein fouet par une chute non négligeable, ce n’est pas le cas dans cette région où le marché immobilier ne connait pas la crise. La tendance est même soutenue comme dans le bassin d’Arcachon. Pourtant, en regardant d’un peu plus près les statistiques pour l’ensemble du territoire, les chiffres sont en baisse.