Achat d’appartement à Annecy : les erreurs à ne surtout pas commettre

  • Annecy, encore appelée la Venise des Alpes est une ville attractive qui dispose d’appartements douillets pour bien vivre. Vous voulez acheter un logement dans la vielle ville et profiter de tous ses atouts ? Suivez ces conseils pour connaitre les erreurs à éviter pour votre achat d'appartement Annecy.

    Sauter l’étape de la préparation du projet

    Avant de penser aux visites pour trouver l’appartement qui répond à vos attentes, il est indispensable de préparer votre projet. L'achat d’un appartement implique une évaluation de votre budget pour connaitre votre capacité de financement afin de pouvoir négocier le prix d’achat de l’appartement.

    De plus, pour votre achat appartement à Annecy, vous devez bien négocier votre prêt pour la réussite de votre projet immobilier. Assurez-vous donc de vos chances pour obtenir une réponse favorable de la banque. Pour cela, vous devez faire le point avec votre banquier ou un courtier immobilier pour ne pas signer un compromis de vente et avoir à verser des dommages au vendeur pour cause d’un refus de la banque.

    Choisir un apparetement à la hâte

    Après avoir bien préparé votre projet, vous devez passer à l’étape des visites. Lors de cette étape, l’erreur à ne pas commettre est de ne pas s’informer sur les données relatives au respect de la réglementation sur l'amiante, le plomb ou les termites. De plus une loi mise en place depuis le 1er novembre 2006 stipule que le vendeur doit faire appel à des professionnels certifiés pour la réalisation d’un diagnostic technique. Le résultat de cette opération permet de connaitre les performances énergétiques actuelles du logement pour évaluer la valeur de potentiels travaux d’isolation. Par conséquent n’omettez pas de demander au vendeur de vous fournir le DDT (dossier de diagnostic technique) lors de la visite.

    Un autre critère de choix de l’appartement comme pour un camping dans les Landes est l’emplacement. La zone où se situe un logement doit être accessible et adaptée à votre mode de vie. De plus, l’emplacement peut être couvert par un plan de prévision des risques. Ces risques peuvent être d’ordre naturel ou technologique. N’oubliez pas de vous renseigner auprès du vendeur qui doit vous fournir un état des risques de moins de 6 mois. En ce qui concerne les locaux, effectuez une visite minutieuse de l’appartement. Vous devez multiplier les visiteurs et varier les heures pour vérifier les nuisances et l’ensoleillement.